Porté par Thomas & Piron, en collaboration avec une équipe d’architectes et de paysagistes, la société Cœur de Ville a remporté le marché relatif à la redynamisation du site de l’ancienne caserne des pompiers, à Namur, a annoncé mercredi le bourgmestre Maxime Prévot. Le projet s’est notamment distingué par son intégration « optimale » dans le tissu urbain.

Ceinturé par les rues du Premier Lanciers, des Bourgeois et Général Michel, le site de 1,3 ha bénéficie de nombreux atouts en vue d’une reconversion urbaine exemplaire pour recréer un nouvel îlot à taille de quartier, composé de logements, de services, d’un commerce alimentaire, d’une bibliothèque communale, d’une brasserie, d’un parc et d’un parking en sous-sol, le tout encadrant l’ancien corps de garde.

120 à 140 logements

Le premier objectif est d’offrir un nombre significatif de logements de qualité. Le deuxième objectif est de réaliser, en centre-ville, des logements très performants en terme de qualité environnementale (économie d’énergie, recours aux énergies renouvelables, réutilisation de l’eau de pluie, isolation thermique, matériaux durables, et autres dispositifs qui favorisent une gestion  ou une utilisation écologique de l’habitat). L’intérieur de l’îlot de logements sera traité en jardin. Il sera réservé aux occupants des nouveaux immeubles.

Un grand espace public

Cette partie de Namur manque à la fois d’un espace public rassembleur, de jardins et de nature en ville. Un beau parc doit pouvoir remplir ces fonctions tout en servant d’espace de liaison piétonne entre les divers équipements et services. Il faut prendre en compte le souhait des habitants de jouir d’un parc dont le contrôle social sera assuré par la proximité de logements et par la conception même de celui-ci sans création d’espaces cachés à la vue de tous. Les habitants des quartiers environnants ont été invités à participer à la conception du parc. Un parc en pleine terre d’environ 3.500 m² sera donc développé dans cet esprit.

Le projet prévoit également la construction d’une bibliothèque de +- 2.000 m², une brasserie de +- 300 m², un commerce de proximité de +- 800 m² et un parking souterrain de 2 niveaux qui pourrait offrir un maximum de 430 places.

A titre informatif, l’étude de programmation prévoit les surfaces brutes suivantes:

  • Entre 120 et 140 appartements ou équivalents services ;
  • Entre 215 et 430 places de parking ;
  • Parking: 12.000 m²;
  • Parc : 3.500 m² ;
  • Corps de garde : 416 m² ;
  • Bibliothèque : 2.038 m² ;
  • Taverne: 355 m² ;
  • Halle ou magasin de produits alimentaires de circuit court : 800 m² ;
  • Bureaux, services ou autres commerces : 1.500 m² ;
  • Logements : 14.000 m² ;
  • Local vélos : 282 m² ;
  • Total brut: +/- 35.000 m²

La conception, réalisation et promotion sur le site des Casernes d’un ensemble de logements et bureaux/commerces, d’un parc, d’une bibliothèque et d’une concession de parking est estimé à 48.400.000 € TVAC.